Article pour Les Nouvelles de Bourges de mai non résumé :

Des conseils de quartier pour faire vivre la démocratie directe


En démocratie représentative, nous élisons des représentants qui décident pour nous. Une personne recueille les pouvoirs d’un ensemble d’individus. Nous connaissons le côté pratique et parfois nécessaire de ce principe mais nous en connaissons aussi les limites.
Limites bien souvent largement dépassées. Le mandat ne doit pas être au service d’une personne ou d’un parti mais pour le bien collectif. Pour cela, les mandats ne doivent pas être cumulables en nombre puis dans le temps, révocables et l’action du mandaté doit se faire en toute transparence.
Les électeurs aux élections municipales ont permis à la liste A gauche Bourges ! d’avoir un conseiller municipal, il sera le porte-parole et de l’ensemble de la liste et si possible de l’ensemble des berruyers.
Nous diffuserons les décisions prises au conseil municipal et chaque année, notre conseiller changera pour permettre la rotation des mandats sur l’ensemble de la liste que vous avez élue.

Nous sommes dans une société qui assimile le citoyen à une unité de production et de consommation. Ainsi son pouvoir de décision sur le devenir de la cité lui est confisqué. Les conseils de quartier sont fondamentaux pour notre démocratie assoupie. C’est l’occasion pour chacun d’entre nous de participer à la vie de son quartier. Quartier, le lieu de vie au quotidien, celui où nous nous saluons entre voisins. Au contact des réalités au jour le jour, les conseils de quartier connaissent les besoins et peuvent donner les priorités. Ils doivent pouvoir prendre des décisions et les mettre en application, avoir un budget attribué par la mairie pour être autonome. Il ne faut pas s’y tromper, si nous voulons que le pouvoir ne soit pas aux mains de quelques-uns, un investissement de chacun, même minime est nécessaire. C’est un choix de société, soit une société de contrôle, paternaliste irresponsable et autoritaire, soit une démocratie vivante de partage et de vivre ensemble. Nous sommes au centre d’une profonde crise sociale et écologique, mais résistons pour construire un avenir pour tous. Nous vous invitons à commencer dès aujourd’hui en toute simplicité et convivialité à construire les conseils dans vos quartiers.

Article publié dans Les Nouvelles de Bourges :

Que vive la démocratie directe!

En démocratie représentative, les élus décident pour nous. Une pratique dont nous connaissons le danger : le plein pouvoir.
Il réduit chacun en unité de production-consommation et lui confisque de fait tout pouvoir. Les conseils de quartier doivent échapper à cette pratique, prendre des décisions, les mettre en application, être autonome dans la gestion de leur budget. Nous vous invitons à construire dès aujourd’hui vos conseils de quartiers, lieu de vie au quotidien, celui où nous nous saluons entre voisins.
Alors, ces conseils prendront des décisions : réhabilitation des quartiers, non-mise en place de caméras… Si celui de la Chancellerie existait, la Tour Jean Rameau et son quartier ne seraient pas menacés.