Gauche alternative 2007 du Cher
Gauche alternative 18

ACCUEIL


Réponse au "Collectif du 29 mai" concernant le Livret A:

Objet : votre lettre aux candidats sur le livret A

Jean Luc Julien candidat
dans la 3 ème circonscription

Gauche alternative 2007”
14 rue E. Deschamps
18000 Bourges

à “Collectif du 29 Mai".

Bourges le 3 juin 2007

Chers ami(e)s


    Vous connaissez mon engagement de tous les jours, dans les nombreux combats que nous menons coude à coude pour nous opposer aux diverses tentatives de casse sociale, la banalisation par les banques classiques du produit livret A en est une.

Elle est de taille car d’une part ce livret A serait :

  1. un appel d’offre à d’autres produits (plus de 45 millions de détenteurs de livret A) que les banques n’hésiteraient pas à faire miroiter au client (petits épargnants en général) d’autres produits flatteurs pour le portefeuille mais risqués pour le long terme,
  2. un retrait de la banque postale dans les secteurs désertés par les banques classiques (car la banque postale n’a de raison d’être que par la couverture de service public qu’apporte le livret A.)
  3. dévoyé de son usage particulier : le financement des actions de renouvellement des logements sociaux, entraînant en cela le financement des HLM par le secteur privé, transformant ces HLM (habitation à loyer modéré ) en HLM (habitation à loyer maîtrisés [ de type privé]). Pour rappel : Sur le financement du logement social, 80 % de la construction de logements sociaux dépend des fonds collectés par le livret A et centralisés par la Caisse des Dépôts et Consignations.

    Il relève donc de l’évidence que les établissements financiers sont surtout attirés par une captation des encours aux seules fins d’en assurer la transformation sous d’autres types de placement mettant ainsi en danger l’équilibre du système de financement du logement social.

    La situation des « sans domicile » et des « mal logés » montre l’évidence de l’urgence à mettre en œuvre un plan conséquent de développement du logement social dans notre pays et d’en garantir le financement en dehors des secteurs mercantiles.

  4. Il obérerait également les actions de lutte contre l’exclusion bancaire, puisqu’en l’absence d’un service bancaire universel, le Livret A est le seul produit accessible aux exclus du système bancaire.

Une manne financière depuis très longtemps convoitée !

    La commission européenne a annoncé sa décision concernant l’avenir du Livret A. Sans surprise, les chantres du libéralisme demandent l’extension de la distribution de ce produit à l’ensemble des banques. Il n’aura pas fallu attendre longtemps après l’élection du nouveau président de la république pour que tombe le couperet.

    Tout le monde se souvient de l’appel de Jacques Chirac, l’an dernier, à José Manuel Barroso, président de la commission européenne, lui demandant d’attendre la fin de l’élection présidentielle en France pour rendre sa décision. Cette manoeuvre politicienne démontre bien que le gouvernement français connaissait la réponse, et ne voulait pas être embarrassé par cette question pendant la campagne électorale.

    Les réactions hostiles à cette évolution ne se sont pas fait attendre : les syndicats avec, par exemple, l’intersyndicale du secteur financier semi-public qui regroupe notamment les principaux syndicats des Caisses d’Epargne, de la Caisse des Dépôts et Consignations et de La Poste, mais aussi d’autres associations de nature diverse, la Confédération Nationale du Logement, le DAL (Droit au Logement), l’Union Social pour l’Habitat qui regroupe les offices de HLM ou encore « l’UFC que choisir » ont exprimé leur opposition à la banalisation de la distribution du Livret A et ses conséquences.

    Je partage leur point de vue et si je suis un élu député “Gauche alternative 2007”, je m’opposerais à cette mise en place avec toutes les forces progressistes et sociales de gauche qui ne manqueront pas d’interpeller le gouvernement, nous sommes un mouvement qui est né pour créer le rassemblement de la gauche et nous le prouverons par nos actes.

Je vous prie de croire, chers amis et militants en l’expression de ma parfaite considération.


Jean Luc Julien Candidat
“Gauche alternative 2007”
dans la troisième circonscription du cher