Gauche alternative 2007 du Cher
Gauche alternative 18

ACCUEIL
Le 'Qui sommes nous?' en format pdf.

Qui sommes nous ?

Nous proposons une alternative politique. Nous considérons que les partis de gauche actuels ont, soit basculé dans le libéralisme, soit restent dans un discours franco-français, soit n'intègre pas la catastrophe écologique. Qui plus est, bien souvent, ils cultivent la pensée unique et fermée du parti, et restent dans l'idéologie productiviste, de consommation ou de croissance.

Face à ce constat, nous avons décidé de créer

"Gauche Alternative", un nouveau mouvement politique.

Nous sommes "anti-libéral" : Pour les libéraux les « lois » du marché dominent le monde et les peuples s'y soumettent. En fait de lois, soit disant naturelles, il s'agit d'une minorité dominante qui agit pour ses seuls intérêts.

Une « démocratie » libérale peut appliquer le libéralisme économique un jour et le protectionnisme le lendemain. Elle peut soutenir une démocratie ou une junte militaire, lancer une guerre au nom des droits de l'Homme, l'essentiel pour elle étant les avantages économiques qu'elle en retire.

C'est une attitude hypocrite où la volonté de pouvoir se cache derrière le masque de la liberté.

Le libéralisme amène à un désastre social et écologique qui lui est intrinsèque.

Nous voulons sortir du nucléaire, interdire les ogm en pleins champs. Une ferme mutation vers une société écologique est nécessaire : remise en cause du développement autoroutiers et des incinérateurs.

Nous désirons relocaliser l'économie et favoriser la souveraineté alimentaire ici comme ailleurs. On génère ainsi des cycles courts moins polluants et créateurs d'emplois valorisants. On évite l'hyperconcentration urbaine, on développe l'autonomie et on repeuple les campagnes.

Nous devons prendre conscience du désastre écologique actuel et de la violente domination des privilégiés sur l'ensemble de la planète.

La richesse ici, bien qu'inégalement répartie, nous l'avons sur le dos d'une extrême pauvreté du plus grand nombre ailleurs. Le mode de vie d'un Français demanderait pour tous trois planètes.

Redéployer les services publics dans les quartiers et les campagnes. Faire de la politique autrement avec une démocratie chaque fois plus directe et locale.

Positionnement politique : Nous sommes un mouvement politique de gauche. Le libéralisme instaure la loi du plus fort, pour cela nous sommes anti-libéral. Cette rupture avec le libéralisme amène à une rupture logique avec le parti socialiste qui défend un impossible libéralisme social.

Nous sommes un mouvement pas un parti : ni hiérarchie, ni pouvoir central.

Nous considérons que le peuple doit se réapproprier le premier tour des élections et voter pour ses convictions. C'est une condition nécessaire à la survie de la démocratie. Le second tour peut, pourquoi pas, être le moment du vote utile, mais en aucun cas nous ne donnerons de consigne de vote. Chaque électeur agit selon ses convictions, loin de nous l'infantilisation et le paternalisme.

Lors des présidentielles la liste Bové présentait nombre de nos idées, néanmoins nous trouvons incohérent d'avoir appelé à voter PS au second tour.

Nous pouvons, s'ils le désirent, ponctuellement lors d'échéances électorales, s'il y a suffisamment de convergences, dans le cadre d'une profession de foi commune précise, nous associer politiquement avec la LCR, LO, le PC, les Verts...

Nous appelons de nos vœux une gauche anti-libérale et écologiste cohérente et unie.